« Pourquoi planter une haie ici ? »

« Pourquoi planter une haie ici ? »

Après les discours, photos, jeu, nous avons décidé de planter une haie sur le terrain, celui qui sera peut-être bétonné d’ici quelques mois, alors « pourquoi planter une haie ici ? »

 » Vous connaissez les bienfaits des haies dans notre environnement, malheureusement, comme vous pouvez le constater autour de nous dans le paysage, très très peu de haies ont été conservées.

Ici, comme dans de nombreuses régions  depuis les années 60  du début des remembrements, on estime  à 700 000 km de haies qui ont été arrachées  discrètement dans toute la France.

La perte de biodiversité dans les campagnes et l’augmentation des ruissellements nous amènent à penser que dans les années qui viennent les besoins en plants forestiers pour replanter des haies vont être très importants.

Pour avoir participé avec mes collègues du Gdeam et de la Confédération Paysanne à des enquêtes publiques sur l’érosion des sols agricoles, nous sommes allés  voir dans les champs les jours de pluie, il nous a été facile de constater que  là  où les ruissellements sont importants, les effets  écologiques des haies manquent cruellement.

Lors de ces enquêtes publiques, nous avons vu que les collectivités locales ne sont pas à la hauteur des enjeux pour lutter contre l’érosion des sols, de planter 300 à 600 m de haies par commune , alors que nous nous avons  recensé  un besoin de 5 à 8 km par commune soit 10 fois plus.

Un autre exemple : vous avez entendu parler que la Région des Hauts de France encourage à la plantation de 100 000 arbres  .C’est déjà bien, mais quand on ramène à l’échelle du département du Pas-de-Calais cela fait 20 000 arbres  alors que les besoins de replantation vont être de 5000 km de haies dans le Pas de calais et la Somme, soit environ 10 millions de plants forestiers d’ici 10 ans. C’est un besoin urgent pour revitaliser les paysages de notre région !

Vous comprenez  aisément  que nos collectivités nous  laissent vraiment  dans un sous-développement agroécologique manifeste  mais qu’il faut bien sûr les encourager à passer à la vitesse supérieure.

Voilà pourquoi, ici à Rang du Fliers, une pépinière de plants forestiers et fruitiers, ce ne serait pas du terrain gaspillé, au contraire une pépinière aurait toute sa place ici pour fournir une partie des besoins de toutes les collectivités, les agriculteurs, les particuliers dans les villes et campagnes auront besoin, sans aller les chercher  à des centaines , voire des milliers de kilomètres d’ici.

Pour cela cela il est impératif de planter maintenant pour fournir les plants dans quelques années.

Pendant que les collectivités locales rêvent à un  monde tropical utopique, ici, nous sommes simplement réalistes, nous pensons il y a urgence à reconquérir la biodiversité locale perdue et de recréer des espaces bocagers et paysagers partout où c’est possible

Ces plantations de plants forestiers et fruitiers d’essences locales et régionales participeront à la reconquête de la biodiversité locale perdue dont notre région a tant besoin.

La terre n’est pas extensible, ne la gaspillons pas dans un projet utopique et inutile.

Voilà le message que nous voulions vous donner à faire passer,, nous vous invitons à participer à cette plantation  symbolique en venant planter une branche dans le sol.

Avec un peu de chance, si quelqu’un ne les enlève pas d’ici là, au printemps, une bonne partie des branches aura pris racine et continuera  à pousser. Nous vous donnerons des nouvelles de la haie ce printemps. »

Merci Daniel

Et tout cela, avec les chants de la chorale, et la musique de la batucada !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.